• Il y aura toujours deux (2) chefs de file qui participent à une randonnée.
  • Tous les chefs de file des Randonneurs associés devraient avoir un téléphone mobile en bon état de marche ainsi qu’une trousse de premiers soins contenant une couverture d’urgence et des allumettes ou un briquet.
  • En cas d’accident ou d’urgence, les chefs de file doivent s’assurer que la victime est aussi à l’aise que possible.
  • Si on suspecte une blessure au dos, la victime ne devrait pas être déplacée excepté s’il faut l’éloigner d’un danger imminent.
  • Il faut donner toute l’aide possible à la victime, mais personne ne doit donner de soins ou de médicaments au-delà de ses compétences.
  • Il faut garder la victime au chaud le plus possible grâce à la couverture de survie de la trousse de premiers soins et ajouter des vêtements supplémentaires d’autres randonneurs si nécessaire. Si la victime souffre d’hyperthermie, retirer les vêtements appropriés d’un seul coup.
  • Les deux chefs de file doivent déterminer leur localisation et le point d’accès le plus proche pour une ambulance. Si on est en mesure de le faire, fournir les coordonnées GPS les plus exactes possibles.
  • Un chef de file devrait contacter Urgences Santé en composant le 911 et leur donner tous les détails dont ils ont besoin.
  • Si l’on est sur le Mont-Rigaud ou à Saint-Lazare, appeler le 911 et demandez-leur de contacter le service d’incendie local pour de l’aide au transport de la victime.
  • Un chef de file, accompagné d’un autre randonneur si possible, se rend sur le lieu d’arrivée de l’ambulance afin de guider le personnel médical jusqu’au lieu de l’accident.
  • L’autre chef de file, en compagnie d’un autre randonneur si possible, reste au chevet de la victime jusqu’à l’arrivée des secours.
  • Un chef de file devrait ensuite contacter la famille ou un ami de la victime en se servant du numéro d’urgence qui apparaît sur la carte d’identité des Randonneurs de la victime.
  • La responsabilité du chef de file des Randonneurs associés prend fin à l’arrivée des secours médicaux ou de la police.
  • Les deux chefs de file rédigent un rapport conjoint à soumettre à la compagnie d’assurance des Randonneurs associés avec copie pour chacun des membres du Conseil d’administration du club.

Terry Browitt,

Les Randonneurs associés

6 décembre 2016